Développement communautaire : Le Ministre Mahamadou Sidibé visite les réalisations du Padec

Pour appuyer le développement communautaire de 505 villages des régions de Kayes et Koulikoro afin de lutter contre la pauvreté au Mali, Le PADEC (Projet d’Appui au Développement Communautaire) a réalisé, avec la participation des populations bénéficiaires, de nombreuses infrastructures dans la région de Koulikoro et Kayes. En visite dans ces deux régions, du 23 au 26 février 2013, le ministre du développement social, de la solidarité et des personnes âgés, le Dr Mahamadou Sidibé, accompagné de la directrice du PADEC, Madame Sy Kadiatou Sow, a inauguré plusieurs infrastructures de ce projet.
La visite du ministre, le Dr Mahamadou Sidibé, a commencé au village de Diongomané (cercle de Diema) où il procéda à l’inauguration d’une banque de céréales réalisée à hauteur de 14.406.697 FCFA. Dans ce village où le déficit céréalier est courant et a tendance à devenir structurel, ce projet de substitution après la réalisation d’un forage négatif a été accueilli avec joie. « Nous nous réjouissons beaucoup de cette banque de céréales bien vrai que notre souci majeur est le manque d’eau », s’est réjouis le chef du village. Après Diongomané, c’est fut le tour de Diabigué (cercle de Nioro) de recevoir le ministre et sa délégation. Là, le ministre a inauguré une radio communautaire qui a couté 28 000 260 FCFA. Le maire de cette commune regroupant 14 villages, Amadou Diawara, a remercié les partenaires financiers et plus précisément le PADEC pour leurs actions de lutte contre la pauvreté. « C’est une chance pour nous d’avoir une radio. Cela va nous aider dans l’information, l’éducation et la communication », a-t-il dit. Le ministre a terminé l’étape de Nioro du sahel, par l’inauguration d’une école de 3 classes construite à hauteur de 21 088 443 F CFA, dans le village d’Aschor. Ce village maure situé à 70 km de son chef-lieu de cercle, est confronté à un problème de scolarisation des enfants du à l’éloignement des écoles et des conditions d’accueil et d’hébergement des enfants. Après la région de Kayes, le ministre s’est rendu dans la région de Koulikoro où il inaugura un puits citerne dans le village de Nellou, situé à 22 km de son chef-lieu de commune, Sagabala et un micro-barrage à Messa, situé à 6 km de Nonkon. Le coût total des réalisations dans ces deux villages est de 40 484 120 FCFA. La visite de ces différents sites a permis au ministre de constater les efforts du PADEC pour le développement communautaire afin de lutter contre la pauvreté. Partout, il a invité les populations bénéficiaires à assurer une bonne gestion des infrastructures afin de pérenniser les actions du PADEC. « Nous soutenons le développement communautaire car c’est un élément capital dans notre stratégie de lutte contre la pauvreté. Maintenant c’est aux bénéficiaires de bien gérer les réalisations après la fin du projet », a indiqué le ministre. A noter que le ministre a procédé à une distribution de dons (des moustiquaires et des sacs de riz) aux déplacés du Nord, à Nioro du Sahel. Il a, par ailleurs, rendu une visite aux chefs religieux de la ville sainte, à savoir le chérif de Nioro, la famille Tall et la famille Kaba Diakité. Tous ont prié pour un retour définitif de la paix dans notre pays.
Madiassa Kaba Diakité, Envoyé Spécial

Les unes